AMIS DU PATRIMOINE
POUDRIER ET PYROTECHNIQUE
English
     
Musée des poudres du Ripault
 

Le Musée des Poudres du Ripault a été créé en 1966 à l'initiative de Jean Guéraud, un des Anciens de la poudrerie reclassé en 1962 dans le nouvel établissement du CEA, et avec le plein accord et le soutien des responsables du CER.

Il a été installé dans un moulin à poudre noire datant du 19e siècle et qui possédait encore sa roue hydraulique ainsi qu'une paire de meules roulantes en état de marche.

Devant les meules se dresse un mannequin représentant un Poudrier revêtu de sa tenue de travauil de sécurité, le lasting.

Divers petits outillages et un gros malaxeur Chaudel Page rappellent les fabrications de poudres à la nitrocellulose (poudre B).

Par ailleurs les murs du local sont recouverts de documents divers : textes et croquis de Jean Guéraud racontant l'histoire de la poudrerie, photographies, etc.

Cette réalisation a valu à Jean Guéraud l'attribution du prix de l'A3P, décerné pour la première fois en octobre 2001.

meule à poudre noire
situation du musée

Historique succinct du site du Ripault
1575
construction d'un moulin à farine, utilisant une chute de l'Indre
1772
création d'une tréfilerie
1786
acquisition du site par la Régie Royale des Poudres ; installation de 4 moulins à poudre
1894
première fabrication de poudre à simple base
1915-1917
nouvelles usines de poudres simple base et double base
1943
explosion accidentelle de coton poudre, faisant 74 morts et détruisant la poudrerie
1945
remise en état et reprise des fabrications de poudres
1961
reprise du site par le CEA pour la création du Centre d'Etudes du Ripault de la Direction des Applications Militaires
1966
création du Musée des Poudres du Ripault
 
haut de page